Le profilage criminel : définition et domaines d’intervention

Publié le : 13 mars 20225 mins de lecture

Le profilage criminel est un instrument comportemental et d’investigation destiné à aider les enquêteurs. Des profils complets ou partiels de personnes inconnues sont créés. Grâce aux émissions de télévision, le profilage est devenu monnaie courante. L’un des problèmes les plus pressants est la quantité croissante de données à gérer. Outre la numérisation du contenu, la quantité de nouvelles informations augmente de manière exponentielle en raison de la baisse du coût des nouvelles technologies. Cela touche de nombreux intérêts publics et privés.

Qu’est-ce qu’en entend par profilage criminel?

Le profilage est généralement un ensemble de méthodes psychologiques utilisées pour identifier les criminels, parfois en fonction de la nature du crime et de la manière dont il a été commis. De nombreux aspects d’un crime dépendent des décisions prises avant, pendant et après le crime, qui sont elles-mêmes liées à la personnalité du délinquant. Les techniques de profilage de la criminalité permettent aux enquêteurs d’analyser les éléments de preuve provenant de la scène du crime, des témoignages des victimes et des témoins, et de dresser le profil de l’auteur de l’infraction. Les profils peuvent inclure l’analyse de variables psychologiques. Les détectives peuvent utiliser le profilage pour limiter le nombre de suspects ou pour mener des entretiens avec les suspects. Ce sont des principes essentiels pour ceux qui veulent savoir comment devenir profiler. Les informations obtenues grâce au profilage sont combinées à d’autres données pertinentes et à des examens physiques, puis comparées à des types de personnalité et à des troubles mentaux connus afin de fournir une image utile et réaliste du délinquant. Cliquez sur ce lien pour plus d’informations.

Quelles sont les formes de profilage criminel existant?

Le profilage psychologique en criminologie est l’étude des traits et des caractéristiques fonctionnelles qui distinguent les criminels de la population générale et l’examen des preuves concernant les suspects potentiels. Toutefois, les noms et les définitions peuvent différer. Il existe plusieurs types de profils, tels que les profils de personnalité des délinquants et les profils psychologiques. L’objectif est de fournir des informations précises sur le type de personne accusée d’un crime. Le profilage médico-légal, ou profilage criminel, est une tentative d’analyse d’enquête visant à déterminer le profil de personnalité d’un délinquant. Le profilage médico-légal ou judiciaire est l’utilisation de preuves et d’informations liées à un crime pour déterminer l’état mental et le profil de personnalité d’un délinquant afin d’obtenir des informations sur son mode de vie et à des fins d’identification. En France, le profilage effectué par la police et les agents de police est désormais considéré comme faisant partie de l’enquête menée par l’autorité chargée de l’enquête. Les psychologues, en revanche, ne voient aucun lien entre l’analyse psychologique et l’analyse des scènes de crime en termes d’analyse médico-légale.

Quels sont les champs d’application?

Dans le domaine de la médecine légale, le profilage est l’identification des caractéristiques psychologiques de l’auteur ou du suspect faisant l’objet d’une enquête. Le profileur analyse le comportement et établit un profil psychologique de la personne profilée, qui peut être utilisé pour prédire son comportement. Un profiler est une personne dotée de compétences psychologiques et d’une connaissance approfondie du droit pénal. Idéalement, cette personne aura travaillé dans la police ou l’armée. Idéalement, le profileur définition devrait avoir une formation multidisciplinaire en psychologie et en sociologie. Mais cela ne suffit pas : ils doivent également avoir une expérience des scènes de crime ou des opérations, apprendre à évaluer la valeur des preuves et à interpréter les rapports médico-légaux. En Europe, les profileurs sont des psychologues ou des psychiatres spécialisés dans les affaires criminelles. Des psychologues, des profileurs criminels et d’anciens agents du FBI travaillent également dans les services de police locaux.

Plan du site